Il est indispensable d’entretenir un jardin réalisé avec du vrai gazon naturel en rouleau. Cela paraît évident, mais je dois rappeler les raisons qui nécessitent l’entretien de pelouses fraîchement posées.

Si les plaques sont livrées exempts de défauts, la pelouse va continuer sa pousse de manière naturelle. Elle se développe comme n’importe quel végétal vivant soumis au cycle de la nature et de la photosynthèse.

Pourquoi entretenir un gazon naturel en rouleaux ?

De la mousse peut venir se loger dans la terre. Des mauvaises herbes peuvent s’inviter au gré du vent. La pelouse peut perdre un peu de sa verdure au fil des saisons… Et tout cela créera autant d’interrogations à un jardinier qui se sera donné du mal lors de la pose de gazon et de la préparation du sol.

Il est possible d’éviter ces déconvenues en suivant quelques règles simples. La suite de ce guide d’entretien expose les étapes-clés qui suivent la pose. Prenez le temps de lire ces conseils d’entretien avant d’agir.

Comment entretenir un gazon de placage ?

Une pelouse en rouleau s’entretient comme une pelouse classique en semis. Sauf la première année où il faudra être vigilant sur 6 points :

1 – La première tonte

Attendre 7 à 14 jours après la pose avant de tondre. Une période durant laquelle il ne faut pas marcher sur les plaques (le piétinement est à proscrire).

Cette tonte nécessaire doit s’effectuer au moyen une lame bien affûtée. La hauteur de coupe de la tondeuse sera ajustée à celle de l’herbe (laissez au moins un tiers de la hauteur de la végétation). 

2 – Les tontes suivantes

Par la suite, c’est simple, l’entretien est à équivalent à celui une pelouse classique, sauf qu’il ne faut jamais tondre trop court.

3 – Les arrosages

Soyez vigilant en cas de temps sec. Surveillez la météo, prenez vos dispositions. Il vaut mieux arroser le matin (avant que le soleil ne chauffe) ou le soir (quand les les risques d’évaporations faiblissent).

Gardez également à l’esprit que la pluie est un faux-ami. Elle ne vaut pas un vrai arrosage et ne sera pas suffisante pour assurer la reprise du gazon en plaques sur le sol. Les jardiniers savent bien qu’une pluie n’arrose pas le jardin.

4 – Le désherbage

Un simple conseil de jardinage : ne laissez pas le temps aux mauvaises herbes et autres graminées de prendre racine. Procédez à un désherbage sélectif (naturel ou chimique) en cas de besoin.

5 – Le premier engrais

Attendre un mois avant d’apporter de l’engrais (soit après un minimum de trois tontes). Veillez à deux points : privilégiez un fertilisant bio qui ne risquera pas de griller votre beau jardin et n’engraissez la pelouse qu’au printemps ou à l’automne.

6 – Lutter contre la mousse

N’oubliez pas d’épandre un produit anti-mouse au moins une fois durant la première année. Cette opération aura lieu quelques mois après avoir poser les plaques de gazons, en février ou en novembre, selon le moment où les rouleaux ont été installés. 

Normalement, aucun cailloux ne devrait s’inviter, de même qu’il n’y à aucune raison de semer des graines sur un gazon en rouleaux dont l’enracinement s’est correctement déroulé.

Entretien : demandez conseil aux professionnels

Votre producteur de gazon ou votre paysagiste donneront des conseils d’entretien encore plus précis en fonctions des semences et de la région. Contacter en priorité ces professionnels en cas de doute !

Une simple conversation peut vous donner les clés d’un bon entretien. Après tout, ce sont eux qui se sont chargé de cultiver votre belle pelouse.

Quand commencer la tonte ?

Comme évoqué plus haut, la tonte initiale doit avoir lieu entre une à deux semaines après la pose. Ces tontes régulières font partie intégrante du processus d’entretien.

Si vous tondez trop tôt, vous risquez de compromettre la reprise du gazon en l’affaiblissant. 

Si vous attendez trop longtemps, le risque est de pas assez stimuler la pousse. Par conséquent, des problèmes de densité ou de croissance peuvent arriver.

Quand tondre ?

Le gazon ne pousse véritablement que dans un intervalle de température allant de 10 à 25 degrés. En-dessous et au-dessus, il végète sur le terrain.

Les périodes de tonte dépendent donc des températures saisonnières :

  • Au printemps : 1 fois par semaine, avec une hauteur de coupe moyenne.
  • L’été : 1 fois toutes les deux à trois semaines, en prévoyant une coupe plus haute.
  • Avant l’hiver : tondez la pelouse à ras.

Ce calendrier d’entretien doit être remis dans le contexte de chaque région. Le bon sens s’impose en matière de tonte. Une pelouse bretonne, alpine ou catalane ne devront pas être tondues à la même fréquence.

Quel engrais pour un jardin bien vert ?

L’utilisation d’un engrais est le meilleur moyen de garder sa pelouse verte. Il s’épand à trois moments clés de l’année :

  1. A la sortie de l’hiver (en mars), 
  2. dans le courant du printemps (en juin) 
  3. et à l’automne au mois d’octobre.

Un apport d’engrais n’aura aucune efficacité par temps très froid ou très chaud. Aussi, les engrais bio existent et seront préférables à leurs équivalents chimiques pour éviter la dispersion de substances polluantes à la surface d’un lieu de vie où des enfants vont jouer ou faire du sport.